Michel DUMONT

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Accueil / 7° Arrondissement


7° Arrondissement

Fil des billets

dimanche, 26 janvier 2014

COMMUNIQUE du 24 janvier 2014

MICHEL DUMONT APPELLE AU RASSEMBLEMENT DES DIVERS DROITE

Michel Dumont réitère l'appel lancé à plusieurs reprises à Christian Le Roux pour la constitution, à droite, d'une liste alternative crédible face à Rachida Dati.

Michel Dumont, Maire du 7e de 2002 à 2008, Conseiller de Paris, candidat aux élections municipales dans le 7e arrondissement, a pris connaissance avec intérêt du sondage publié par le Nouvel Observateur sur les intentions de vote des électeurs de cet arrondissement.

Il constate qu'il est crédité de 11 % des intentions de vote, en 3e position derrière Rachida Dati (49 %), Capucine Edou, la candidate socialiste (20 %), devant Christian Le Roux (9 %), et Bernadette de La Bourdonnaye, Front national (6 %).

Ces résultats confirment la légitimité d'ancien Maire du 7e de Michel Dumont.

Il relève qu’au second tour, "une liste d’union de droite est créditée dans ce sondage de 22 % des intentions de vote, démontrant une réelle attente de la part de nombreux électeurs de droite déçus par la mandature soporifique de Rachida Dati".

"Il est temps de répondre à cette attente !", estime Michel Dumont.

"Avec le ralliement récent de la liste "« LE 7E EN MOUVEMENT POUR UNE DROITE CITOYENNE » dirigée par Maxime Tassin, je n'ai aucun doute sur le fait que nous puissions enclencher une dynamique susceptible de nous amener à la victoire", conclut Michel Dumont, qui rappelle que "la campagne est encore longue".

dimanche, 19 janvier 2014

COMMUNIQUE du 19 janvier 2014

Michel Dumont toujours crédible sur les projets concrets : crèches et minibus…..

Deux nouvelles rencontres avec les habitants du 7ème sur deux thématiques de la vie quotidienne, la petite enfance et les déplacements dans l’arrondissement.

Vendredi 17 janvier, café politique sur le quartier Saint-Thomas d’Aquin pour évoquer l’accompagnement des parents dans leur recherche de places de crèche pour leur enfant. En effet, aucune nouvelle crèche n’a vu le jour au cours de la présente mandature laissant plusieurs centaines de familles sans mode de garde pour leur enfant.

Madame Dati, consciente de la situation a tenté à grand renfort de publicité dans le journal de la mairie du 7ème de septembre/octobre d’annoncer l’ouverture d’une crèche privée avenue de la Motte-Picquet qui semble rester à l’état d’intention ! et que dire d’une nouvelle annonce d’une crèche associative villa de Ségur dans un projet immobilier contesté par les riverains dont le permis de construire n’a pas encore été déposé.

Quel mépris pour les familles qui attendent désespérément une place de crèche pour leur enfant.

Après l’ouverture de la crèche Vaneau/Oudinot lors de ma mandature de 2002 à 2008, j’avais projeté l’installation d’une nouvelle crèche dans un bâtiment avec une cour situé rue Saint-Dominique à l’angle du boulevard de La Tour Maubourg, projet rejeté par le Maire de Paris au profit de logements sociaux.

J’ai présenté hier aux familles présentes le projet de construction d’une crèche sur les sites libérés par le Ministère de la Défense, après son transfert à Balard, soit place Saint-Thomas d’Aquin, soit boulevard Saint-Germain qui a reçu un excellent accueil.

Samedi 18 janvier, rencontre avec les habitants du secteur Suffren sur le thème des déplacements dans l’arrondissement.

Le projet de minibus inter-quartiers que j’ai présenté lors de cette rencontre, aurait du voir le jour au cours de l’actuelle mandature. C’ est un projet que j’avais initié et que j’aurais donc souhaité voir aboutir.

Cette idée à fait des émules puisque sitôt distribué notre tract invitant à cette rencontre, Christian Le Roux mon ancien 1er adjoint s’est empressé de la reprendre à son compte en publiant sur son site un vibrant plaidoyer sur ce thème accompagné d’une carte décrivant un circuit tortueux.

Une ligne de minibus inter-quartier ne peut être viable sur le plan technique et budgétaire que si son concept est simple. Il ne s’agit pas de desservir le moindre recoin de l’arrondissement. Soyons réalistes !

Mon projet a pour base un véhicule de transport limité à quelques places reliant les principaux pôles d’activités de l’arrondissement dont les principales stations de métro à raison de rotations à heures fixes par journée pour un tarif identique à celui de la RATP. Il doit être étudié sérieusement sous ses aspects techniques et financiers afin d’en assurer la réalisation pérenne.

C’est cela être un élu responsable.

dimanche, 12 janvier 2014

COMMUNIQUE du 12 janvier 2014

Café politique sur l’environnement de la Villa de Ségur samedi 11 janvier 2014 en présence de nombreux riverains de l’ancien site de Michelin de l’avenue de Breteuil.

Le projet de COVEA Immobilier consistant notamment à édifier une barre d’immeuble d’une hauteur supérieure à celle des immeubles en vis-à-vis de la villa de Ségur provoque la colère légitime des résidents de cette petite impasse dont l’environnement va se trouver écraser par ce volume totalement en inadéquation avec ce site qui constitue une aire de respiration au cœur d’habitations familiales.

Il en est de même pour les occupants des immeubles de l’avenue Duquesne dont les appartements donnent sur le site Michelin qui vont avoir en vis-à-vis le deuxième immeuble de 8 étages du projet sur la villa de Ségur.

Et comment ne pas évoquer également la circulation supplémentaire générée par le parking souterrain dans une voie aussi étroite dont le stationnement de surface risque fort d’être supprimé au détriment des habitations existantes.

Michel Dumont et Martine Namy-Caulier ont engagé avec les riverains et les représentants de l’association « Riverains Ségur » un échange fructueux afin de voir évoluer ce projet dans un dimensionnement et un positionnement plus compatible avec l’environnement de cette voie.

Il est effectivement regrettable que le promoteur de cette opération se soit contenté d’une architecture uniforme.

L’architecture contemporaine constituera le patrimoine de demain.

Il est donc du devoir de tout opérateur de veiller à la qualité environnementale de tout projet immobilier.

Ce n’est manifestement pas le parti retenu par COVEA.

C’est dommage mais il lui est encore temps de reprendre son étude et de présenter aux riverains un projet s’inscrivant dans le cadre environnemental de ce quartier pour le bien être de tous les habitants.

dimanche, 5 janvier 2014

ESPOIRS POUR 2014

Espérons que 2014 apporte à notre pays et à nos concitoyens l'amélioration économique indispensable à un retour de la croissance seule créatrice d'emplois durables.

Si le Président de la République a reconnu timidement qu'il avait fait fausse route sur le plan économique, il n'en n'a pas pour autant tirer immédiatement les leçons s'engageant seulement à une légère baisse de la dépense publique sans diminution volontariste de la pression fiscale sur les ménages et les entreprises.

Espérons également que ce début d'année soit propice à une réflexion constructive en vue des élections municipales à Paris; les dernières semaines ont vu la droite parisienne échaffauder des stratégies politiciennes trés éloignées des attentes de notre électorat.
Je suis persuadé que la trés grande majorité des électeurs du 7ème arrondissement rejette les gesticulations médiatiques et souhaite des élus proches de leurs préoccupations et attachés à la vie de leurs quartiers.
C'est ma conception de l'action municipale.

Je ne doute pas que nous la partagions ensemble.

Bonne année 2014.

vendredi, 27 décembre 2013

MEILLEURS VOEUX POUR 2014

Chère Madame, Cher Monsieur,

Vous avez peut-être été destinataire d'un mail anonyme qui n'honore ni son auteur ni ses commanditaires.

Ce genre d'attaques est pitoyable.

Elles démontrent que ma candidature aux élections municipales dérange.

Restons serein et poursuivons notre engagement au service du 7ème.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous présente mes meilleurs vœux pour 2014.

Bien à vous.

Michel Dumont

dimanche, 15 décembre 2013

COMMUNIQUE du 15 décembre 2013

Des médias « bien informés » annonçaient le 11 décembre que le bureau politique de l’UMP m’aurait suspendu de ce Mouvement.

Aucune notification de cette soi-disant décision ne m’a encore été adressée à ce jour.

Cette décision n’aurait d’ailleurs aucun sens puisque je ne suis plus adhérent de l’UMP n’ayant pas renouvelé ma cotisation en 2013 à la suite de la pantalonnade de l’élection de son président et de l’épisode qui s’en est suivi !

Adhérent de l’UMP et précédemment du RPR depuis leur création, je suis consterné par la situation que nous vivons aujourd’hui.

Je remercie toutes celles et tous ceux qui m’ont manifesté depuis leur soutien et leurs encouragements . Espérons que le bons sens et le courage politique l’emporteront.

Mon engagement au sein de ma famille politique demeure intact dans notre volonté commune de gagner les élections municipales à Paris.

Devant mon Comité de Soutien, j’ai lancé cette semaine ma campagne pour agir de nouveau pour le 7ème.

Je remercie son Président, Jean Charbonnel, ancien Ministre du Général de Gaulle et de Georges Pompidou, des paroles de soutien prononcées à mon égard et à celui de mon projet.

Entouré d’une équipe issue de la société civile, et en tandem avec ma collègue du Conseil de Paris, Martine Namy-Caulier, je suis déterminé à engager des actions de proximité concrètes pour gérer au plus près le quotidien des habitants du 7ème arrondissement.

Notre méthode, écouter et agir.

Je proposerai aux électeurs du 7ème un programme de redressement sur 100 jours des dysfonctionnements les plus pénalisants pour la sécurité des familles et un projet cohérent pour les 6 années à venir.

Je ne doute pas de leur confiance.

dimanche, 8 décembre 2013

COMMUNIQUE du 8 décembre 2013

Halte au bétonnage de la villa de Ségur

Comme les riverains de la villa de Ségur, mais également ceux de tous les immeubles bordant l’ancien site de Michelin, avenue de Breteuil, nous avons découvert avec effarement le projet de bétonnage de cet ilot constituant une aire de respiration au cœur d’habitations familiales.

En effet, dans le plus grand secret, un projet immobilier de très forte ampleur a été élaboré par COVEA Immobilier consistant à construire un immeuble de bureaux avenue de Breteuil tout en restructurant l’immeuble classé Art Déco et des immeubles d’habitations villa de Ségur.

Au total sont annoncés 800m2 de bureaux supplémentaires, une soixantaine de logements privés et une trentaine de logements sociaux, 170 places de stationnement.

Lors d’une réunion tenue à la Mairie du 7ème arrondissement dont on avait soigneusement évité d’inviter une partie des élus de l’arrondissement, Madame Dati a annoncé de surcroit la construction d’une crèche sans aucune précision ni sur son statut ni sur sa localisation !

Sous l’aspect environnemental, ce projet est inacceptable car conduisant à une densification immobilière de la villa de Ségur et à une circulation incompatible avec cette voie en impasse de 10 mètres de large et de 50 mètres de long. De surcroit, ce projet pourrait se révéler dangereux pour la stabilité des immeubles voisins compte-tenu de la géologie du sol.

Sous le plan politique, on ne peut que regretter un fois de plus la tentative de passage en force en tenant certains élus et la population dans l’ignorance de l’élaboration du projet. De surcroit, ce projet est en totale opposition avec la volonté de préserver les espaces de respiration des différents secteurs de Paris.

Pour l’ensemble de ces raisons, je suis totalement opposé à ce projet et soutiens l’action de l’association de riverains en cours de constitution.

Avec Martine Namy-Caulier, nous avons pu échanger sur l’ensemble de ces questions lors d’une rencontre sur site samedi matin.

Défendons ensemble notre cadre de vie en nous opposant à cette nouvelle tentative de bétonnage.

Je m’y engage résolument.

Michel Dumont

dimanche, 1 décembre 2013

COMMUNIQUE du 1er décembre 2013

COMMUNIQUE DU 1er DECEMBRE 2013

Après deux mois de campagne pour les élections municipales, les rencontres avec les habitants du 7ème arrondissement confirment une attente manifeste pour une nouvelle équipe municipale soudée réellement au service de l’arrondissement.

Les attentes portent avant tout sur la qualité de vie quotidienne mais aussi sur l’initiation de projets d’équipements publics qui font aujourd’hui défaut aux familles.

Un Maire et des élus de proximité à l’écoute des besoins de leurs concitoyens.

Un Maire et des élus ayant la capacité de gérer le quotidien avec le souci de la maitrise de la dépense publique.

Un Maire et des élus ayant la volonté d’améliorer le cadre de vie en anticipant les besoins d’équipements.

Ce sont les ambitions que nous nous sommes données pour les 6 années à venir avec :

Des priorités comme la propreté et l’entretien du domaine public (voirie, espaces verts, …), la réappropriation du Champ de Mars laissé à l’abandon, une cohérence dans les aménagements urbains (localisation des zones vélib et autolib, reconfiguration des voies,…), la sécurité de nos quartiers, le renforcement du lien social en partenariat avec les associations locales, la préservation du patrimoine (place de Fontenoy, place Vauban, perspective de l'Ecole Militaire,..), une redéfinition de l'aménagement de la voie sur berge.

Des projets avec la création d’une ligne de minibus reliant les différents secteurs de l’arrondissement, des équipements de proximité (crèche, foyer logement pour personnes âgées, piscine) et la construction de logements pour les classes moyennes notamment par un projet d’aménagement structuré des terrains du Ministère de la Défense du secteur Saint Germain après son transfert sur le site de Balard.

Ces ambitions doivent s’accompagner d’une remise à plat de l’action des services municipaux qui impose d’en mesurer la performance afin de l’optimiser.

Fort de mon expérience de Maire de 2002 à 2008, à la tête d’une équipe de femmes et d’hommes engagés au service du 7ème, je propose aux habitants de notre arrondissement d’accompagner notre volonté de remettre l’écoute et l’action de proximité au centre de notre mission d’élu.

dimanche, 24 novembre 2013

COMMUNIQUE du 24 novembre 2013

Je remercie vivement Pascal VIVIEN de prendre la Présidence de l'association AGIR POUR LE 7EME, association de financement de ma campagne électorale pour l'élection municipale dans le 7ème arrondissement des 23 et 30 mars 2014.

Avec Jean CHARBONNEL, ancien Ministre, qui préside mon Comité de Soutien, ces engagements témoignent de la volonté d'un grand nombre d'habitants de l'arrondissement de voir une nouvelle équipe de femmes et d'hommes mettre en œuvre une autre politique pour leurs quartiers.

J'ai la volonté de remettre l'écoute et l'action de proximité au centre de notre mission d'élu.

dimanche, 17 novembre 2013

COMMUNIQUE du 17 novembre 2013

Notre campagne pour les élections municipales des 23 et 30 mars prochains a pris cette semaine une nouvelle dimension avec le soutien de Jean CHARBONNEL, Ancien Ministre du Général de Gaulle et de Georges POMPIDOU, qui a pris la Présidence de mon Comité de Soutien.

Ce soutien prestigieux d’un habitant du 7ème arrondissement constitue un formidable soutien dans mon engagement d’AGIR POUR LE 7ème.

Je suis particulièrement sensible à ce témoignage de soutien et l’en remercie vivement.

Je suis également extrêmement sensible également à la chaleur de l’accueil des habitants, des commerçants et des artisans rencontrés au cours de nos sorties dans les quatre quartiers de l’arrondissement.

Après le secteur de l’avenue Rapp, de la rue de Bourgogne, celui de la rue de Verneuil et de la rue du Bac, j’ai pu échanger hier avec les personnes rencontrées dans celui de la rue Vaneau.

Les questions revenant en boucle concernent la sécurité, la propreté, l’état de la voirie, le stationnement, le commerce de proximité, tout ce qui contribue au cadre de la vie quotidienne laissé à l’abandon au cours de ces dernières années.

Avec Martine NAMY-CAULIER qui fait équipe avec moi, je remercie celles et ceux qui ne ménagent pas leur temps pour nous accompagner dans ce projet de revitaliser notre arrondissement et de dessiner des projets pour les nouvelles générations.

Ils ont arpenté ce samedi les quatre quartiers pour diffuser notre nouveau tract dressant nos ambitions pour le 7ème.



Des priorités : la propreté et l’entretien de l’espace public, la sécurité de nos quartiers, le renforcement du lien social, la défense du commerce de proximité, des aménagements urbains cohérents, la réappropriation du Champ de Mars.

Des projets : la création d’une nouvelle crèche municipale, la construction de logements par la ville pour les classes moyennes et la construction d’une piscine dans le cadre du redéploiement des terrains du Ministère de la Défense lors de son transfert à Balard, la création d’une ligne de minibus reliant les différents secteurs de l’arrondissement.

Les habitants du 7ème méritent mieux que la politique menée au cours de ces six dernières années.

J’en ai l’ambition.

Nos réalisations de 2002 à 2008 sont le gage du sérieux de nos engagements d’aujourd’hui.

- page 2 de 8 -