Notre Conseil honore aujourd’hui la mémoire de Maurice DRUON, grande figure de notre pays, décédé le 14 avril 2009 dans le 7eme arrondissement où il a passé une grande partie de sa vie.

Dérogeant à la règle qui prévoit que le nom d’une personnalité ne peut être attribué à une voie publique que cinq ans au plus tôt après son décès, notre assemblée a décidé d’attribuer la dénomination Parvis Maurice Druon à la partie piétonnière de la rue Las Cases située entre le square Samuel Rousseau et la Basilique Sainte-Clotilde. Homme de Lettre,

connu du grand public avec la fameuse saga « les Rois Maudits », prix Goncourt en 1948 pour «  Les Grandes Familles », Académicien et Secrétaire Perpétuel Honoraire de l’Académie Française,

Mais aussi Homme Politique,

engagé dans les rangs de la France Libre, doit-on rappeler qu’il fut avec Joseph Kessel l’auteur du « chant des partisans » en 1943, Ministre de la Culture en 1973, Député de Paris mais aussi membre de l’Assemblée de l’Union de l’Europe occidentale,  Député à l’Assemblée des Communautés européennes,

Maurice DRUON était Grand-croix de la Légion d’Honneur.

Je suis heureux de notre décision d’honorer sa mémoire dans le 7eme Arrondissement, particulièrement à cette séance ouverte par l’évocation de Paris commune « Compagnon de la Libération ».